Les Andernochats -

Nos actualités
Page FaceBook
des Andernochats

Comment nous aider ?

Depuis 2005, la municipalité d’Andernos a construit un local d’accueil destiné à exercer nos activités.
Sur un terrain de 325 m², un bâtiment de 75 m² abrite 7 box de 5 m², un hall, un bureau, une cuisine et un couloir.
Aujourd’hui, le nombre des animaux séjournant au refuge se situe entre 20 et 30 chats ( adultes et jeunes )

Il faut ajouter la quarantaine de chats libres ( tous stérilisés ) de la commune d’Andernos nourris quotidiennement par certains bénévoles de l’association.

Aussi, pour assurer notre mission de protection animale, nous avons grandement BESOIN DE VOTRE AIDE !

ADHESIONS ET DONS

Grâce aux adhésions et aux dons ( financiers ou en nature ), nous pouvons accueillir, nourrir, soigner plus d’une centaine de chats et chatons par an !
Merci du fond du coeur pour eux !

Tarif adhésion : 25 euros par an

BENEVOLAT

Les animaux et leur lieu de vie nécessitent des soins constants et quotidiens.
Nos bénévoles, amoureux des animaux, se relaient aux services du matin et du soir pour veiller à leur confort.

Horaires d’ouverture public
Du Lundi au dimanche de 9H à 11H et de 17H00 à 18H00
et sur rendez-vous pour des cas d’urgence ou autres ( adoptions, réceptions ou départs de pensions, etc...)

Si vous disposez de 2 ou 3 h par semaine, vous pouvez rejoindre notre équipe.Elle se fera une joie de vous accueillir.
D’autres tâches peuvent vous être proposées selon vos souhaits : secrétariat, transport de chats (vers le vétérinaire), affichage, collecte alimentaires, bricolage, etc...

FAMILLES D’ACCUEIL

Vous pouvez accueillir pendant quelques jours ou quelques semaines certains chats ou chatons en attente d’adoption ( convalescence, manque de place au refuge...)

JARDINS D’ACCUEIL

Dans des cas particuliers de chats qui ne peuvent pas être mis à l’adoption, l’association cherche des jardins d’accueil  : Le chat est fidélisé dans un jardin. L’association fournit la nourriture tous les mois et assure les frais médicaux ; dans certains cas, avec l’accord des propriétaires du jardin, l’association peut aménager un abri ; les accueillants gèrent la distribution de nourriture et surveillent la santé du chat.
Les minous concernés sont stérilisés.